Comme une grande...

a.k.a. des sériies avec deux i

04 octobre 2010

Brian's Bike

Mon histoire avec Angela, 15 ans est somme toute assez récente. Quand j'ai enfin eu une connexion Internet à domicile, elle est l'une des séries que j'ai... hum... achetées en premier, précédée des commentaires flatteurs que j'avais lu ici et là. Cela fait donc cinq-six ans, ayant raté ses diffusions sur France 2. J'ai tout de suite été frappée et séduite par sa justesse, son réalisme, sa tendresse et son humour. C'est donc toujours avec un pincement au coeur que je vois finir le 19ème épisode, qui clôt la série sur Brian et son vélo. Aaaah, le vélo de Brian, pour moi, c'est un personnage à part entière de la série, tellement il a vécu les aventures auprès des uns et des autres.

briansbike


Mais quand je dis que j'ai raté sa diffusion en France, est-ce bien vrai ? Est-ce que je ne l'ai pas plutôt évitée inconsciemment ? Moi, à l'époque, j'étais plutôt sitcoms AB et Beverly Hills. Alors My So-Called Life, franchement... Vous voyez la différence ? J'imagine bien la réaction de la Scarlatiine de 16 ans :

Bon, elle commence à m'énerver la sainte-nitouche. Elle va se mettre quand avec son Jordan ? (C'est vrai qu'il est trop bôôôôô quand même). Au moins, dans Hélène et les Garçons, ça ne perd pas de temps. Au premier regard, ils sont amoureux, et ils sortent ensemble dans la foulée. Et puis l'autre, là, avec son chou-fleur sur la tête, quand est-ce qu'elle va s'apercevoir qu'il est amoureux d'elle ? Sainte-nitouche et aveugle, tiens. Et puis, ce lycée, tout crade et tout sale. Moi, je veux une école avec dix élèves par classe, avec des palmiers dans la cour et du soleil toute l'année. Je veux une cafet' avec un flipper !

Bref. Je crois que j'aurais passé mon tour à l'époque. Alors aujourd'hui, quand je vois des jeunes de 14-15 ans se pâmer devant Gossip Girl ou 90210, je comprends. Je serre les dents, je lève les yeux au ciel, mais je comprends. Oui, à 15 ans, on a peut-être juste envie d'autre chose. Angela, 15 ans, c'est superbe, mais est-ce qu'on a envie de se rappeler à chaque épisode que notre vie, eh bien, elle n'est pas si super que ça ? Peut-être que quand on a cet âge, on a juste envie de regarder des couples se faire et se défaire, passer leur temps à boire un pot à la cafet', se bisouiller à la moindre occasion. Les problèmes avec l'école, les profs et les parents, on les a tellement à longueur de journée qu'on n'a juste pas envie de se les taper dans une série. Alors est-ce que c'est si grave que ça de ne s'intéresser aux histoires d'amour d'Hélène (ou Serena ou Bidula) et ses amis, si quelques années plus tard, en ayant pris du recul et de la maturité, on s'intéresse aussi à d'autres genres de séries ?

Alors non, je ne renie pas la Scarlatiine de 16 ans - je ne renie jamais rien d'ailleurs ^^ -elle faisait ses propres choix à l'époque, peut-être pas les plus judicieux ou les plus malins, mais presque 15 ans plus tard (!), je garde une tendresse pour elle tout en sachant toutes les merveilles qu'elle allait découvrir par la suite, par elle-même.

Posté par Scarlatiine à 12:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Brian's Bike

    J'avais justement 16 ans quand j'ai découvert cette série (et ouiii il est trop bôôô Jordan), Angela me rassurait en fait dans le sens où ses erreurs et ses doutes ressemblaient parfois aux miens... mais je regardais aussi Beverly Hills et Melrose Place, je n'en loupais pas un même
    J'aurais bien aimé avoir une suite à My so-called life d'ailleurs, toutes les autres étaient renouvelées mais pas elle, mais ça, c'est une autre histoire.
    ps : j'ai découvert ton blog par hasard, et je viens de voir le lien du mien dans ta colonne, je fais de même chez moi

    Posté par caro, 11 octobre 2010 à 21:21 | | Répondre
Nouveau commentaire