Comme une grande...

a.k.a. des sériies avec deux i

10 juillet 2011

Dumela

On ne s'y aurait pas forcément attendu, mais arte devient une grande chaîne sériephile. Rome, The Killing, Breaking Bad, Twin Peaks, The Tudors (même si j'ai un peu de mal avec cette dernière)... Et puis surtout, surtout, à venir en août, The No. 1 Ladies Detective Agency.

bscap0045_1

Cela faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Le coup de foudre sériephile. D'ordinaire, l'amour, voire le grand amour, vient petit à petit. Je regarde le premier épisode, je me dis que c'est pas mal, alors, je tente le deuxième et ensuite, je m'attache peu à peu. Mais cette fois-là, hop, dès les premières images, je suis tombée amoureuse. Oui, amoureuse, comme je peux l'être d'un homme. Après tout, qu'est-ce que j'attends d'un homme ? Qu'il me fasse rire, voyager, qu'il me conquiert par son intelligence. Alors, vous voyez, je ne pouvais pas ne pas tomber amoureuse de The No. 1 Ladies Detective Agency.

D'accord, j'étais conquise d'avance. Imaginez, une série coproduite par la BBC et HBO. Le rêve ! Et puis, j'avais adoré les livres à son origine. Je ne pouvais qu'être sous le charme.  

 235_No1LadiesDetAgencyJillScott06

Bien entendu, on retrouve des différences entre les deux oeuvres. Par exemple, l'héroïne a été quelque peu rajeunie (mais ça aurait été un crime de se priver de Jill Scott et de sa jolie voix !). Mais au-delà de ces divergences, on retrouve la même malice, la même gaieté, le même humour, mais aussi la même gravité quand les sujets racontés ne sont pas faciles. 

Le Botswana est magnifiquement filmé - d'aucuns diront qu'il s'agit avant tout d'une belle carte postale. Certes, mais cela permet pour une fois de mettre en avant un pays pas habitué aux séries télé. Dès les premiers instants, on se retrouve envoûté par la beauté de ce pays malmené par l'Histoire.

Et puis, ce qui fait aussi la richesse de The No. 1 Ladies' Detective Agency, c'est surtout sa distribution. Que ce soient les rôles principaux que les rôles secondaires, ils sont tous à leur place dans cet univers bigarré et coloré. 

 Alors le 4 août, vous savez sur quelle touche de votre télécommande appuyer !  

Posté par Scarlatiine à 16:14 - Il était une fois… une série - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Dumela

    Je viens de me refaire une intégrale de la série et j'approuve complètement. C'est vraiment une série enchanteresse. Évidemment, difficile quand on n'y a pas posé un orteil de discerner ce qui est idéalisé de ce qui est réaliste dans cette série (bien que tout n'y soit pas rose, loin de là), mais force est de constater qu'on n'a pas assez souvent l'occasion d'aller se balader en Afrique dans les séries, sauf dans des intrigues un peu misérabilistes du genre de celles d'Urgences avec Carter. En plus, si le cast principal est majoritairement occidental (à l'exception du coiffeur), le nombre d'acteurs africains castés dans les nombreux rôles secondaires garantit quand même d'avoir un aperçu téléphagique de la région. Plus non-négligeable à mes yeux.

    Posté par ladyteruki, 10 juillet 2011 à 16:53 | | Répondre
Nouveau commentaire