Comme une grande...

a.k.a. des sériies avec deux i

11 août 2011

Y'a plus de saisons, ma pôv' dame...

L'autre jour, j'ai voulu me revoir Angela, 15 ans. Bon. J'insère le DVD et je commence à regarder. Pourtant, au bout de quelques minutes de visionnage, je me rends compte que quelque chose cloche. Qu'il y a quelque chose qui manque. Pas la qualité. Non, ça, c'est toujours là. Non, non, quelque chose d'autre. J'ai mis du temps avant de mettre le doigt dessus. Il me manquait l'hiver. Oui, pour moi, Angela 15 ans, c'est avant tout un bon chocolat chaud, c'est un feu de cheminée qui crépite dans une pièce à côté, c'est le froid qui picote les joues. C'est une série d'hiver. Est-ce parce qu'on me l'a offert à Noël ? Est-ce parce que la série est imprégné d'une atmosphère particulière, qui me rappelle cette période de l'année ? En tout cas, maintenant que j'y repense, je ne l'ai vue que pendant les fêtes de fin d'année, et il me serait presque impossible de la revoir à un autre moment. 

springwinter

Gilmore Girls, au contraire, est une série qui me rappelle le printemps - ma saison préférée. C'est gai, c'est enchanteur, c'est attachant, ça me donne envie de courir dans l'herbe et de me coucher dans les fleurs. Sex and the City et son côté sexy, je le vois plutôt comme l'été (le VRAI été, hein, pas celui qu'on se paye en ce moment...), chaud et moite. L'automne ? C'est la saison de la rentrée, un peu mélancolique, un peu nostalgique, et en même temps si belle avec ces teintes orangées. Je ne sais pas pourquoi, mais en écrivant cela, je pense à Once and Again.

Dernièrement, je me suis achetée pour une bouchée de pain la première saison de Downton Abbey (mangez-en, c'est bon !). Eh bien, malgré tous mes efforts, malgré tout le bien que j'en pense, malgré le fait que j'avais avalé les 7 épisodes en un week-end l'automne dernier, là aussi, je n'ai pas pu. Il me faudra donc attendre septembre pour que je la regarde à nouveau - ça tombe bien, la saison 2 commence le 18. 

Mais pourquoi, un autre exemple, j'ai pu regarder Will & Grace ces derniers mois sans me soucier du temps qu'il faisait, de la météo,... ? J'ai acheté l'intégrale en mars, je crois, eh bien, que ce soit au sortir de l'hiver, que ce soit au printemps, que ce soit maintenant, je n'ai eu aucun problème à m'y mettre, à chaque fois. 

Pourquoi certaines séries, indépendemment de leur qualité, ont-elle, comme dire, une saisonnalité ? Pourquoi d'autres sont-elles "regardables" tout au long de l'année ? C'est pour cela que, si je ne suis pas convaincue la première fois par une série, je n'hésite pas à lui redonner une seconde chance. Trois ou quatre mois, ça peut changer beaucoup de choses dans une relation avec une série. 


Commentaires sur Y'a plus de saisons, ma pôv' dame...

    Ca m'arrive aussi ce genre de sentiment, il y a des séries comme ca qu'on ne peut voir qu'à une période !
    J'ai aussi découvert Angela 15 Ans en hiver et effectivement, je ne me vois pas la regarder à un autre moment...
    C'est curieux !

    Posté par Nephthys, 11 septembre 2011 à 09:37 | | Répondre
Nouveau commentaire